Passer la navigation
Handicap moteur Handicap auditif Handicap visuel Handicap mental Augmenter la taille du texte Diminuer la taille du texte

Logo de la ville de Bordeaux. Retour à l'accueil.
  • Estampes

    Estampes Dessin rehaussé à la sanguine de Pierre Lacour : portrait de sa fille Madeleine-Aimée, 18e

  • Estampes

    Estampes Encre, par Gustave Labat

  • Estampes

    Estampes Chromolithographie, vignette publicitaire du début du 20e

  • Estampes

    Estampes Echassier landais, aquarelle par Stanislas Gorin

  • Estampes

    Estampes Croquis du Grand Théâtre à Bordeaux, à la Belle Epoque, par René Durant

  • Estampes

    Estampes Eau-forte par Cornelis Galle : Descente de croix, d'après la toile d'Anton Van Dyck, en 1634

Toutes les estampes ne sont pas japonaises !

Au-delà de ce doux stéréotype, les estampes présentent de multiples facettes :

  • plans, cartes et vues de ville, par exemple celle de Bordeaux dite de Kaspar Merian (1650)
  • représentations architecturales, avec des plans d'architecte de monuments, comme celui de Victor Louis pour l'Hôtel de Saige
  • œuvres d'artistes régionaux ou nationaux, Stanislas Gorin côtoie ici Honoré Daumier
  • portraits de Hyacinthe Rigaud, ou paysages de Gustave Labat


Toutes les estampes ne sont pas des papiers fanés !

Qui pourrait douter de leur fraîcheur quand on voit l'éclatante couleur des affiches lithographiques du 19e siècle, la profondeur du noir des eaux-fortes ou encore la spontanéité des esquisses de Pierre Lacour ?

Qui pourrait trouver ces estampes fades en découvrant les véritables sculptures de papier de Jean-Claude Reynal et les délicieuses caricatures de René Durant et de Grandville ?

Toutes les estampes ne sont pas... des estampes !

Le terme d'estampe s'est imposé pour désigner les fonds iconographiques. On parlait autrefois d'un " cabinet d'estampes ". Aujourd'hui la dénomination officielle est " œuvres graphiques sur papier ". Elle regroupe différentes techniques artistiques : les estampes, mais aussi les dessins, les aquarelles, les gouaches... qui parsèment les collections.

 

Pourquoi un fonds d'images à la bibliothèque ? Formidable témoin de l'histoire, l'image nous prouve tous les jours son importance dans la diffusion de l'information. Les images du passé ne font pas exception à cette règle, et à ce titre, nous les conservons précieusement. La bibliothèque a eu la chance de recevoir des dons importants de la part de collectionneurs.

Que trouve-t-on dans ce fonds iconographique ? Des portraits, des paysages, des plans d'architectes, des vues de Bordeaux, des recueils de voyages... Ces témoignages artistiques et historiques se présentent sous la forme de photographies, de cartes postales ou encore d'estampes.

Accès rapide
Mon compte
SELENE
Bibliotheque de Bordeaux
85 cours du Marechal Juin
33000 Bordeaux
T: 05 56 10 30 00
F: 05 56 10 30 90